News in French

Use module action menu to edit content

Current Articles | Search | Syndication

Sénégal/14e PAOC. L’Etude sur la Grue Couronnée Noire en Casamance présentée au Congrès

20-Oct-2016

En marge de la 14e édition du Congrès Panafricain d’Ornithologie (PAOC14) qui se tient à Dakar du 16 au 21 Octobre 2016, l’étude portant sur ‘’La Reproduction de la Grue Couronnée Balearica pavonina pavonina en Casamance’’, Sénégal, a été présentée au public. Des recommandations comme l’élaboration de plans de gestion spécifique et l’amélioration du statut de protection de l’espèce et la restauration de la mangrove ainsi que la gestion de la salinisation du Marigot de Baïla entres autres.

Dans le cadre du Projet ‘’ Conservation de la Grue couronnée noire en Afrique de l’Ouest’’, exécuté en 2014 par Wetlands International et BirdLife International sur financement de Zoological Society/ Chester Zoo et la Fondation Mava, cette étude de recherche sur l’écologie de l’espace, avait pour objectif de caractériser l’habitat de la Grue couronnée, d’identifier, de compter et de suivre ses activités mais aussi de faire le suivi de sa reproduction afin de voir les menaces qui pèsent sur elle.

L’étude réalisée à Baïla et à Koussabel, deux villages du département de Bignona, en Casamance, dans la zone sud du Sénégal, montre que les fonctions dominantes du site pour la grue sont le gagnage, la reproduction et le repos.

Elle renseigne aussi que Avicennia africana et Adansonia digitata constituent la flore ligneuse dominante dans l’habitat de la grue couronnée alors que Sporobolus robustus et  Sesuvium portulacastrum demeurent la flore non-ligneuse dominante dans l’habitat de l’oiseau.

L’étude  de recherche indique également que sur un total de 32 œufs suivis dans les deux sites, il y a eu un taux d’éclosion de 62.5% avec la naissance de 20 poussins.

Cependant des menaces pèsent sur l’espèce comme le révèle l’étude. Il s’agit de : l’anthropisation, la salinisation progressive du fleuve Casamance, le rétrécissement de la couverture végétale, ce qui entraine une forte dégradation des sites de reproduction (mangrove) malgré les liens sacrés entre la grue couronnée et les populations locales de  la Casamance.

Des recommandations ont ainsi été faites. Il s’agit d’élaborer des Plans de gestion spécifique et d’améliorer le statut de protection de l’espèce, de restaurer la mangrove et de gérer la salinisation du Marigot de Baïla et enfin de mener une campagne de sensibilisation, d’éducation environnementale et de suivre le continu de l’habitat.

Enfin des perspectives s’offrent pour une meilleure conservation de la grue noire couronnée et de son habitat.  Celles-ci s’articulent autour de : la localisation d’autres sites de nidification et leur réhabilitation si nécessaire, l’établissement d’aires protégées communautaires au niveau de Baïla et de Koussabel, l’étude des relations entre les Grues couronnées et les populations du sud du Sénégal et la contribution à la mise en œuvre du Plan national sur la Grue couronnée.

Cette étude sur ‘’La Reproduction de la Grue Couronnée Balearica pavonina pavonina en Casamance'' a été présentée en marge du PAOC 14 par Mme Inna Sané Dounkhassy qui a soutenu en Juin 2016 son Mémoire de Fin d’Etudes de Master II au Département de Biologie Animale à la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar avec la Mention Bien décernée par le Jury. Sponsorisée par Wetlands international et BirdLife International, elle a été encadrée par Dr Moussa Séga Diop, M. Idrissa Ndiaye et M.Tim Dodman.

 

Pape Diomaye Thiaré

 

Communications and Media Coordinator

Pape Diomaye THIARE

Communications and Media Coordinator

Wetlands International Africa

Email: pthiare@wetlands-africa.org

Phone: +221 33 869 16 81