News in French

Use module action menu to edit content

Current Articles | Search | Syndication

Prise en charge des approches changement climatique et écosystémique dans les Plans Locaux de Dévelopement: Le Programme Alliance Ecosystème en concertation avec les CR de Ndiayéne Pendao et de Ndiébéne Gandiole.

22-Nov-2013

Il s’est agi, au cours de ces concertations locales, de mieux harmoniser les approches sur la gestion des écosystèmes dans cette partie de la vallée du fleuve Sénégal. L’enjeu est de taille. Cette zone est composée essentiellement de zones humides, mais a connu des phénomènes de dégradation des eaux et des terres dans ce contexte de changement climatique.  Or les communautés qui en dépendent ainsi que les organisations qu’elles ont mises en place, ont de faibles capacités techniques, financières et organisationnelles. Des manquements qui les empêchent  de mieux défendre leurs droits à l’accès et la propriété foncière mais également de maîtriser les principaux circuits de production, de transformation et de commercialisation. 

Hebergeur d'image

 C’est là tout le sens de ces échanges que Wetlands International Afrique et ses partenaires viennent de boucler les 06 et 07 novembre 2013 avec les conseils ruraux de Ndiayéne Pendao et de Ndiébéne Gandiole, deux localités  situées dans la région de Saint-Louis, au nord du Sénégal dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Alliance Ecosystème. ‘’ Nous voulons amener les collectivités locales partenaires à intégrer les approches changement climatique et écosystèmique dans leurs Plans Locaux de Développement (PLD) ‘’ ont déclaré Papa Mawade Wade et Yakhya Guèye de Wetlands International Afrique (WIA) Ce programme comporte trois stratégies d'intervention dont l’influence sur les politiques. Cet atelier entre dans le cadre de cette stratégie.

Hebergeur d'image

Dans les zones d’intervention de la vallée du fleuve Sénégal, de même que celles du delta du fleuve Saloum, l’approche participative initiée par l’Alliance Ecosystème (EA) sous l’impulsion de Wetlands International Afrique permet de prendre en compte l’ensemble des préoccupations des Organisations de la Société Civile et des Organisations Communautaires de Base. WIA est appuyée en cela par d’autres acteurs clés de ce processus que sont WAAME, ENDA Energie, le Forum Civil, l’Association Inter Villageoise (AIV) du Ndiaël et le Comité Villageois de Développement (CVD) Dasselamé Sérére.

Concrètement, l’intervention de l’Alliance Ecosystème dans la vallée du fleuve Sénégal, de même que dans le delta du fleuve Saloum, va aider à mieux gérer le casse-tête consistant à équilibrer la relation écosystèmes et moyens d’existence. Aussi, elle permettra la création d’une économie verte, et faciliter l’appropriation et du concept Ecosystèmes, populations et changements climatiques par les communautés vivant dans les zones d’intervention du programme.

Déjà, le Plan Régional de Développement Intégré (PRDI) pour la région de Fatick, au centre du Sénégal, a été validé. Ce qui est un pas décisif à l’actif de l’Alliance Ecosystème pour le Delta du fleuve Saloum où les actions de restauration des écosystèmes sont généralement concentrées dans le département de Foundiougne.

Le PRDI va ainsi permettre d’accorder plus d’attention aux terres des  autres départements (Fatick et Gossas) qui deviennent de plus en plus salées. Car, sur la partie continentale du Saloum, se pose la problématique des filières anacardes et rôneraies.  Bien maitrisées, elles peuvent être des sources de revenus supplémentaires pour les ménages et réduire, du coût, la pression sur les ressources de la mangrove. Autant de chantiers en perspective pour le Programme Alliance Ecosystème au Sénégal.

Communications and Media Coordinator

Wetlands International Africa

Phone: +221 33 869 16 81